Quand et pourquoi recourir à la greffe de cheveux ?

0
84
Greffe de cheveux

C’est un secret de polichinelle, la perte des cheveux est l’un des complexes les plus difficiles à gérer, que l’on soit homme ou femme. Pourtant, il existe une panoplie de solutions capables de la limiter ou de la freiner. Malheureusement, lorsqu’elle s’accentue, le recours à la greffe s’impose comme l’une des solutions les plus efficaces. Mais au fond, que sait-on réellement de cette pratique ? Mieux, comment fonctionne-t-elle ? Et surtout, quand recourir à un spécialiste ? Vous trouverez réponse à ces interrogations en prenant connaissance du texte ci-dessous.

La greffe de cheveux, qu’est-ce que c’est ?

La greffe de cheveux est une intervention chirurgicale qui permet de densifier la chevelure en remédiant notamment à ses inégalités. Classée dans la catégorie des opérations esthétiques, elle consiste en un prélèvement des cheveux de la zone du cuir chevelu suivi de leur réimplantation dans les zones dégarnies.

Si vous souffrez donc de cette pathologie, inutile de vous inquiéter quant au déroulement de l’intervention. L’évolution de la médecine rend de nos jours l’opération indolore et rapide. Vous l’aurez deviné, le recours à la greffe de cheveux pour lutter contre l’alopécie se veut donc une solution sûre, rapide et efficace.

Pourquoi faire une greffe de cheveux ?

Comme mentionné plus haut, la perte des cheveux est l’un des complexes les plus difficiles à gérer. Lorsqu’elle atteint de surcroît des proportions démesurées, elle joue sur le moral et engendre une baisse de l’estime personnelle. À la question de savoir pourquoi recourir à la greffe de cheveux, notre réponse est claire et sans ambiguïté.


Efficace, la greffe de cheveux garantit en effet un résultat rapide et sans bavure. Précise, elle ne laisse aucune trace ni cicatrice à l’individu, à l’inverse de la plupart des méthodes de transplantation. Et, ce n’est pas tout.

L’autre bonne nouvelle, c’est qu’il n’existe presque pas de risque de complications, et l’opération n’a aucun effet secondaire. Elle est de plus indétectable avec un résultat permanent à la clé. Quoi demander de mieux !

Greffe de cheveux avant après

À quel moment recourir au service d’un spécialiste ?

Même si la chute de cheveux pousse beaucoup à la greffe, on ne devrait en réalité y recourir qu’en cas de perte prononcée. En effet, il existe 3 critères permettant de déterminer la période idéale pour une greffe de cheveux.

Pour savoir donc à quel moment recourir au service d’un spécialiste, il vous faut vérifier en premier réflexe le stade de votre calvitie. Pour y arriver, vous devez utiliser l’échelle de Norwood-Hamilton qui répertorie en 7 stades les différentes formes de calvitie. Chaque niveau représentant en effet un degré d’évolution de la pathologie.

Pour preuve, si la vôtre se retrouve au niveau 1, cela suppose qu’elle est encore très faible. Si elle se situe par contre au niveau 7, vous vous retrouvez à un degré élevé. Pour vous assurer donc de profiter d’un résultat durable, il est recommandé de procéder à la greffe à un degré stable de la calvitie.

Si vous avez du mal à vous y retrouver, l’idéal serait de demander un diagnostic capillaire. Dès que vous serez fixé, il vous faudra ensuite examiner l’évolution de votre alopécie. Si la chute est importante, c’est sans nul doute le moment de penser à la greffe. Veillez toutefois à ne pas passer à l’action avant vos 30 ans. Même si l’âge légal est fixé à 18 ans, la perte de cheveux ne commence à se stabiliser qu’à partir de la trentaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here