Prix de l’immobilier à la Réunion en 2021

0
15
Immobilier La Réunion

Suite au contexte de la pandémie, les analyses révèlent une demande supérieure à l’offre dans le marché de l’immobilier à la réunion. Toutefois, les prix des biens, maison, appartement ou terrain varie selon leur caractéristique évidemment, mais surtout selon leur emplacement géographique.

Quelle est la valeur des biens en 2021 ?

Après le premier confinement, une hausse de 39 % de la demande est constatée dans le marché de l’immobilier au regard de ces trois dernières années. Selon la loi du marché, une demande élevée par rapport à l’offre implique une hausse des prix des biens. Par ailleurs, le coût reste très diversifié en fonction de la localisation. Pour s’y retrouver, découvrez les agences immobilières Citya ici.

Les études du marché démontrent que l’Ouest reste la région la plus chère. D’après le bilan, le loyer moyen d’un appartement est de 799 euros versus 532 euros pour l’Est. Pour les maisons, 1 491 euros pour l’Ouest tandis qu’il est de 998 euros pour le SUD.

Quel est l’impact de cette hausse de prix sur le marché immobilier à la Réunion ?

Le délai de vente n’est pas à l’image de l’augmentation du marché. Dans la logique des choses, la baisse des délais de vente devrait être conséquente face à un taux élevé de la demande et des transactions. Or, d’après les observations sur ce premier semestre, le délai est de 24 semaines, le gain est juste d’une semaine par rapport à l’année dernière.

Ce délai résulte d’une forte proportion de négociation des prix entre le vendeur et l’acheteur, surtout dans la région du Nord. À l’exception de tous, la région Ouest connaît une baisse des délais de vente conséquente et une proportion de vente négociée faible. De fil en aiguille, leur pouvoir d’achat augmente considérablement.
À savoir que malgré l’importante de la demande, la proportion des ventes négociées a augmenté de 5 % depuis le semestre dernier. Une situation qui va avoir un impact sur la valeur d’achat au niveau insulaire, par conséquent, ce sont les biens inférieurs à 150 000 euros qui dominent le marché.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here